Grève de salariés à la FAL A320 !

Communiqué de presse

Dans le sillage des mobilisations du secteur de l’énergie (raffineries) et d’autres secteurs (éducation nationale, santé, transport, …), des salariés de la FAL A320 à Airbus Toulouse, non-syndiqués et syndiqués de tout syndicat, ont décidé de se mettre en grève ce jour. 

Ces salariés déplorent des salaires en décrochage face à l’inflation, un recul à venir de leur statut social dans le cadre des négociations RELOAD (déclinaison de la nouvelle convention collective de la métallurgie), des conditions de travail dégradées depuis le COVID (épuisement physique et mental, augmentation de cadence, non prise en compte de l’effort de formation des nouveaux embauchés, nouveaux horaires trop contraignants).

Les principales revendications portées par les salariés engagés dans la grève  sont : 

  • Hausse de 10% des salaires face à l’inflation galopante, prise en compte de l’expérience, des qualifications (exemple : tutorat) et du déroulement de carrière ; Rééquilibrage les salaires en fonction de l’expérience ;
  • Revalorisation de 10% des primes d’équipe et de panier ; Rétablissement de la prime de salissure et d’incommodité ;
  • Embauche des intérimaires et embauches externes pour faire face aux augmentations de cadence ; Permettre la promotion interne au minimum tous les 5 ans ;
  • Abandon de l‘annualisation du temps de travail et le retour de l’horaire variable en place avant la crise COVID ; Fin du pointage en bleu ;
  • Amélioration du statut social existant et annulation des reculs de la nouvelle convention collective de la métallurgie (reconnaissance des diplômes et de l’expérience, garantie sur le déroulement de carrière, réduction du temps de travail). Retour de la prise en charge par l’employeur de la journée de solidarité ;
  • La création de salles de pause correctement équipées (avec micro-onde, réfrigérateur, point d’eau, etc).

Ces revendications sont totalement fondées, légitimes et réalistes au regard des résultats financiers et des perspectives industrielles de l’entreprise.

Les salariés se sont réunis aujourd’hui en assemblée générale et ont décidé de propager le mouvement sur les vacations suivantes de la journée (soirée et nuit).

La CGT se félicite que les salariés décident d’être acteurs dans l’amélioration de leurs conditions de travail et dans la défense de leurs revendications. La CGT est à leurs côtés et soutient pleinement la mobilisation. La CGT appelle tous les salariés d’Airbus, quelque soit leur fonction et statut, à rejoindre ce mouvement de grève pour peser face à la direction de l’entreprise dans la prise en compte de leurs revendications. 

*FAL : Final Assembly Line (chaîne d’assemblage final)

Contact presse : 

Patrice THEBAULT 06 51 64 06 55
Patrick BRISSET 06 63 64 47 63
Christophe LLORET 06 21 03 81 67
Maxime LEONARD  07 71 35 17 01

Télécharger la version imprimable du communiqué (PDF)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.